Sortie plantes sauvages comestibles du 10 octobre 2020

La sortie s’est déroulée autour du domaine de Valbrillant à Meyreuil.

Nous avons pu observer entre autres  :

  • La mauve sylvestre, Malva sylvestris,
  • Le plantain lancéolé, Plantago lanceolata,
  • La chicorée sauvage, Cichorium intybus,
  • La stellaire intermédiaire, Stellaria media,
  • La diplotaxe ou fausse roquette, Diplotaxis erucoides,
  • La roquette sauvage, Diplotaxis tenuifolia,
  • La mélisse, Melissa officinalis (photo en pièce jointe)
  • Le chenopode blanc, Chenopodium album,
  • L’alliaire, Alliara petiollata (photo en pièce jointe)
  • La paquerette, Bellis perennis,
  • Le chardon marie, Silybum marianum,
  • La patience violon, Rumex pulcher
  • L’aubépine à un style, Crataegus monogyna.

Nous avons aussi rencontrer du gaillet (Genre Galium), et de la molène (Genre Verbascum, photo de la fleur jaune en pièce jointe) sans détermination de l’espèce proprement dite. Parmi les plantes toxiques nous avons observé des arums (Genre Arum).


Les dangers de la cueillette (en plus des plantes présentant une toxicité) ont aussi été abordé avec  l’échinococcose. Cette maladie pouvant être  transmise par l’ingestion de plantes reste rare et nous ne sommes pas dans une région très impactée, mais il est important de connaitre les dangers potentiels de toute activité. Seul la cuisson de la plante permet de nous protéger de cette infection, laver les plantes au vinaigre ne sert à rien.https://www.doctissimo.fr/sante/news/echinococcose-alveolaire-une-maladie-grave-de-plus-en-plus-repandue-en-France

Pas d’affolement malgré tout, cela reste très rare, l’époque est suffisamment anxiogène comme ça

Bonne cueillette, bonne observation à tous !

A une prochaine,