Projet de CONCEPT des INCROYABLES COMESTIBLES à Aix-en-Provence

Projet de CONCEPT

1 OBJET

Ce document expose les finalités, les motivations et les usages voulus d’un ensemble d’interstices urbains cultivés par les habitants d’Aix, désignés collectivement comme «Les Incroyables Comestibles à Aix-en-Provence» ou « IC Aix » en abrégé.

 

2 CONTEXTE 

INCREDIBLE EDIBLE ou “Incroyables Comestibles” en français est une expérience d’innovation sociale : les volontaires du mouvement cultivent de petits potagers disséminés dans les villes et les campagnes et mettent à disposition gratuitement leurs productions.

En valorisant pour le bien commun des espaces cultivables inutilisés, bien des villes dans le monde initient ce nouvel art de vivre au bénéfice du bonheur citoyen.

En France le mouvement prend son essor, reconnaissable à son logo :      logo-ic
carte-des-ic-france

 

L’autonomie alimentaire, dans un esprit fraternel et de coopération, est au cœur de la réflexion et de l’action des Incroyables Comestibles et le concept s’intègre parfaitement à celui des Villes en transition. C’est pourquoi Pays d’Aix en transition a proposé de l’initier ici.

Dans la ville d’Aix-en-Provence, il ne s’agira pas de cultiver « pour se nourrir », l’espace n’y suffirait pas ! Mais l’installation du végétal nourricier en cœur de ville signale la prise de conscience des enjeux de résilience alimentaire.

Et le vivre-ensemble autour des espaces cultivés, l’action citoyenne collective,  la réflexion sur l’alimentation en circuit court, l’implication des enfants, l’adhésion des élus… tout sera bon pour orienter le devenir urbain vers quelque chose de désirable et d’accessible, pour une ville mieux préparée au monde qui vient.

 

3 ATTENTES ET MOTIVATIONS

Les attentes et les rôles des Parties prenantes sont vus comme suit.

Diagramme parties prenantes incroyables comestibles Aix

 

4 PHASES ET SITUATIONS D’USAGES

Le projet connaîtra différentes phases :

ic-aix-phases-de-projet

En phase Préparation :

  • Toutes les Parties prenantes sont identifiées ou représentées,
  • Le présent document de Concept  est validé ainsi qu’une Charte,
  • Un premier potager expérimental est installé et pris en charge par l’Epicerie du Coing,
  • D’autres emplacements cultivables sont localisés,
  • Un groupe moteur est formé, idéalement fin 2016, ses participants sont en lien via Internet,
  • La relation est établie avec le mouvement des IC France.

Les critères de succès :

  • Le groupe moteur est formé ; le rôle d’animation y est pourvu par deux personnes ayant le temps et les moyens pour cela, et pouvant mutuellement se suppléer,
  • Le Concept et la Charte sont validés par le groupe moteur ainsi que par l’Epicerie du Coing,
  • Les prochains sites cultivables  sont choisis deux d’entre eux sont identifiés comme prioritaires : l’un sur un emplacement privé et l’autre sur un emplacement public,
  • L’initiative IC Aix est visible sur Internet de sorte que les habitants d’Aix en Provence puissent la rejoindre,
  • Aix en Provence figure sur la carte des Incroyables Comestibles France.

Si ces critères de succès sont tous obtenus le projet passe en phase Pilote, sinon il est abandonné.

En phase Pilote :

  • Le fonctionnement collectif est rôdé, l’Animation met en place l’organisation, le fonctionnement, la communication interne et externe au groupe moteur,
  • De nouveaux habitants s’impliquent,
  • Les démarches sont entreprises pour contacter les propriétaires et riverains des emplacements cultivables identifiés ainsi que les autorités de la Ville, pour obtenir l’adhésion et les autorisations nécessaires,
  • De nouveaux potagers sont installés par leurs riverains, idéalement début 2017 avec l’aide du groupe moteur et des bénévoles du groupe « Permaculture urbaine » de Pays d’Aix en transition,
  • Tout le monde se rassemble au jour des inaugurations. Un esprit collectif se met en place pour que les potagers urbains forment un réseau solidaire créateur de liens d’échange, entraide, partage.

Les critères de succès :

  • Les autorisations (voirie, circulation, aspect sanitaire, …) sont acquises pour que les légumes et aromates puissent être cultivés sur les emplacements choisis,
  • Les riverains adhèrent à la Charte et prennent en charge les nouveaux espaces cultivés auprès de leur habitation.

Si ces critères sont tous obtenus pour l’emplacement privé, le projet passe en phase Déploiement sur terrains privés ; sinon il continue de rechercher les conditions pour ce passage. Et si ces critères sont tous obtenus pour l’emplacement public, le projet passe en Déploiement sur terrains publics ; sinon il continue de rechercher les conditions pour ce passage.

En phase Déploiement : de nouveaux habitants s’impliquent, de nouveaux potagers urbains voient le jour dans le respect de la Charte et avec les mêmes critères de succès.

En phase Utilisation :

  • Les potagers sont entretenus individuellement par leurs riverains,
  • Un esprit collectif émerge au travers de rassemblements : marché aux graines, troc de plantes, fête des récoltes, « disco-soupe » cuisinée solidairement

Les critères de succès :

  • Absence de dégradations ou dégradations modérées ; absence de conflits,
  • Les potagers sont vus comme sources de bienfaits,
  • Les enfants s’y impliquent avec leurs parents et enseignants, pour observer et pour apprendre,
  • L’initiative expose le potentiel de modes de vie à basse énergie, relocalisés et riches de liens : alimentation de qualité et de saison, accessible, en circuit court ; biodiversité préservée ; bonheur du vivre ensemble,
  • l’initiative agit comme force d’attraction,  elle est reconduite ailleurs.

 

En phase Retrait d’un potager :

  • Ce potager est démonté par ses riverains et l’emplacement est libéré pour d’autres usages,
  • Ce qui peut être récupéré est réutilisé sur d’autres jardins.

Version du 21 octobre 2016                         État Projet