Potager du Vallon : La naissance d’un potager en permaculture

Cécile et Denis se sont lancés à l’automne 2017 dans un projet de jardin en permaculture, le Potager du Vallon. Il racontent ici le cheminement de leur projet :

” Inspirés par une visite du Jardin des Pinchinats à l’été 2017, et motivés par l’idée d’apprendre à cultiver, afin d’être plus résilients, et de gagner en autonomie alimentaire, nous (Denis et Cécile), avons décidé de nous lancer dans l’aventure permaculturelle pour aménager le terrain de la petite maison que nous louons depuis juin 2017 au nord d’Aix-en-Provence. Ainsi naquit le Potager du Vallon !

Atelier design - octobre 2017
Atelier design – octobre 2017

Après une phase de design en collectif au tout début de l’automne lors d’un atelier organisé par Pays d’Aix en Transition, nous avons réalisé l’aménagement au cours de l’automne et de l’hiver. Pouvoir cultiver dès 2018 nous demandait de remodeler le terrain et d’entamer la régénération du sol :  ajout de terre sur des zones artificialisées (chemin en gravier, zone terrassée pour une piscine hors-sol…), collecter de fumier, mise à profit de la matière végétale environnante, réalisation d’allées en broyat… Cette phase nous a également permis d’apprendre que la permaculture se joue en collectif : le réseau Pays d’Aix en Transition nous a été d’un soutien précieux : conseils, coups de main pour les gros travaux, échange de ressources (fumier, broyat…), et de magnifiques rencontres.

Atelier aménagement - novembre 2017
Atelier aménagement – novembre 2017

En début d’année 2018 vint la phase de sélection des plantes à cultiver (légumes, petits fruits) et la réalisation du plan de culture. Puis en mars et avril, une phase de semis et plantation pour l’été. En août 2018, le potager est désormais productif : tomates, poivrons, courgettes, betteraves, salades, fraises, framboises, piments, ails, pomme de terre, chou kale, blettes, arroche, aromates sont à notre disposition quotidienne. En complément du potager, nous avons aménagé un espace poulailler, ce qui nous permet d’être largement autonomes en œufs, et c’est un plaisir pour nous de côtoyer de petits animaux.

Plantations au printemps 2018
Plantations au printemps 2018

Nous poursuivrons la régénération du sol à l’hiver, avec le semis d’engrais verts (seigle, vesce) qui permettent d’ameublir et enrichir le sol, tout en conservant un espace cultivé pour les légumes d’hiver.

Ce projet nous a montré qu’appliquer les techniques de permaculture permet de transformer rapidement un espace : d’un terrain aride, partiellement artificialisé et en friche, nous avons pu obtenir en un an un espace plus beau : vert, fleuri, plus frais (avec un apport d’eau modéré), un sol vivant, et nourricier, avec une autonomie partielle sur les légumes et totale sur les œufs. Le travail en collectif est également une dimension importante de ce projet : le réseau fait la force.”

Le potager en novembre 2017
Le potager en juillet 2018
Le potager en juillet 2018